Nous avons 47 invités et aucun membre en ligne

1 : HD

2 : 4K I montage vidéo 4K

HD

HD (haute définition) désigne d'une part la technologie d'affichage (résolution d'écran : moniteur informatique, téléviseur, vidéoprojecteur),  dont la définition est au minimum 1280*720, et d'autre part la la résolution de la vidéo numérique.

Les logos commerciaux Full HD (écran 1080 lignes) et HD Ready (écran 720 lignes) sont interdits en France depuis 2008. Le label officiel est HD TV (à ne pas confondre avec l'acronyme TVHD qui fait référence à la télédiffusion en HD).

Concernant la vidéo, l'appelation commerciale "Full HD" n'étant pas interdite, les développeurs de logiciels utilisent toujours cette dénomination bien que le label officiel soit 1080i ou 1080p

Le passage de la vidéo numérique standard (720*576 pour le PAL et 720*480 pour le NTSC) en HD, a nécessité la création de nouveaux codecs afin de pouvoir encoder et compresser en maintenant une bonne qualité de l'image. Le codec le plus utilisé est H264 (Mpeg4 AVC part 10)

4K (UHD)

Afin de stimuler un marché, les manufacturiers de téléviseurs et de moniteurs d'ordinateurs s'évertuent à créer de nouvelles options. Après le LED, l'OLED, la 3D, depuis 2013 sont commercialisés les téléviseurs 4K.

4K, c'est quoi au juste ? une résolution ? une technologie d'affichage ?
4K a été créé à l'origine par le groupe de travail Digital Cinema Initiatives (DCI) qui a adopté la résolution 4096*2160, c'est à dire un nombre de pixels 4 fois supérieur à celui du standard du cinéma numérique : DCI 2K
Le 4K natif est un standard cinématographique.
Les manufacturiers de téléviseurs ont adapté le 4K au standard TV : 4 fois 1080p. soit une résolution de 3840*2160. Cette résolution a été officialisée par Consumer Electronics Association, sous l'appellation 4K UHD (Ultra High Definition) .
Aujourd'hui, le 4k regroupe diverses déclinaisons :

- 4k cinéma :

  • Academy formats
  • DCI 4k (natif) : 4096*1260
  • DCI 4k Flat : 3996*2601
  • Anamorphic formats
  • DCI 4k scope : 4096*1714
- 4K TV
  • 4k UHD : 3840*2160
  • 4k Ultra Wide Télévision : 5120*2160
  • 4k WHXGA : 5120*3200
4K

 

Montage vidéo 4K

Comme ce fut le cas pour la HD, la sortie du 4K implique l'utilisation de codecs performants.
Google a développé le VP9 dont la version finale date de décembre 2013. En parallèle, Moving Picture Expert Group  (MPEG) a introduit une nouvelle norme finalisée en janvier 2013 : le H265/HEVC (High Efficiency Video Coding) pour succéder au H264/AVC.
Ces codecs révèlent leurs performances pour la diffusion par Internet ou la lecture d'une vidéo sur TV 4K. L'avenir du H265/HEVC semble prometteur et prépare déjà le futur 8K.
Rappellons-nous : l'AVCHD (Advanced Video Codec High Definition), sorti en 2006, n'était pas conçu pour le montage vidéo, aucun logiciel ne pouvait gérer ce format. Les développeurs de logiciels se sont adaptés. Il a fallu attendre 2011 pour que tous les logiciels de montage vidéo prennent réellement en charge ce format.

● Montage vidéo 4K aujourd'hui :

Depuis 2013, certains logiciels de montage vidéo prétendent gérer le 4K. Comment ? Avec quel codec ?

En vidéo, le codec doit répondre à plusieurs objectifs : la rapidité d'encodage, la qualité d'image, la fluidité de lecture, la taille du fichier (stockage), un équipement informatique (processeur et carte graphique) adapté et accessible au grand public, le coût de la licence (à titre d'exemple en HD : le Mpeg2 HD 4.2.2 à 50 Mbps n'est pas accessible dans le matériel grand public) .
→ Obéissant à sa priorité commerciale, Sony a développé des codecs propriétaires (XAVC et XAVC-S), bien entendu pour utiliser les produits SONY (caméscopes 4K, logiciels). Les formats XAVC-S et XAVC  utilisent le H264/AVC  (Mpeg4 part 10) niveau 5.2  avec les profils High 4.2.0 (pour XAVC-S) High 4.2.2 et High 4.4.4 (pour XAVC). Sony ne communique pas si la différence de coût des licences XAVC-S et XAVC justifie la différence de prix du matériel par exemple FDR-AX1 UHD et PXW-Z100 4K dont le format d'enregistrement est la seule différence entre ces 2 appareils.
→ Le choix de Canon se porte sur les codecs  vidéo : MJpeg 4.2.2 à 8bits en 25 i/s et avec un débit pouvant atteindre 500 Mb/s ; audio : PCM 48Khz en 16 bits 2 canaux). En avril 2015, Canon vient de sortir un codec destiné à ses caméras pro (XC10, EOS C300 Mark II) le XF-AVC qui adopte la compression Mpeg4 AVC/H264 4.2.2 pouvant atteindre un débit >400 Mbps.
→ Panasonic adopte les formats MOV/Mp4 (réponse de Panasonic à la d'emande de renseignements sur les codecs : ces informations techniques ne sont pas disponibles pour le public).
→ Samsung, avec le NX1 et le NX500, adopte le HEVC/H265 qui est appelé à remplacer le H264.  La prise en charge de ce nouveau format sera effective par les logiciels de montage 2016

● Et demain ?

Le HEVC/H265 (High Efficiency Video Coding) est un codage vidéo de haute performance dont le taux de compression est très supérieur à celui du H264 (en moyenne 40%) dont l'avantage est de réduire environ de 50% la taille d'un fichier vidéo (avantage énorme pour filmer en 4K).

Plus efficace que le H264. le HEVC/H265 demande en contrepartie des ressources plus importantes et un temps d'encodage plus long. Son exploitation s'annonce bénéfique mais implique, pour gérer cette nouvelle technologie, un renouvellement des équipements : processeur PC haute performance, lecteur Ultra HD Blu-ray, DD multimedia, Box Internet ... Il a fallu une dizaine d'années pour que l'ensemble des équipements prennent en charge le Mpeg4 AVC/H264 (AVCHD),  la durée sera-t-elle aussi longue pour le HEVC/H265  ?

 

 

bouton retour

top

 

Mentions légales

Droits réservés

GYPSE VIDEO 2017