Nous avons 99 invités et aucun membre en ligne

LA  VIDÉO ET MOI

Après quelques années consacrées à la photographie, j’ai voulu donner une autre dimension à la photo, lui ajouter du mouvement et raconter une histoire avec des images. En 1990 je me suis orienté vers la vidéo. Des ouvrages spécialisés m’ont permis d’acquérir la théorie dont les bases sont celles de la photographie. Pour appréhender dans de meilleures conditions le plaisir de créer des vidéos, d’emblée, j’ai opté pour du matériel de qualité (caméscope Hi8 semi-pro, magnétoscopes HiFi, banc de montage Videonics). L’investissement a nécessité quelques sacrifices. Au fil du temps j'ai acquis de l'expérience et enrichi mes connaissances.

Dès ma cessation d’activité professionnelle, j’ai ouvert un atelier vidéo. Or en province, dans une petite ville, l’impact est minime. La création d’un site me paraissait être la meilleure solution d’élargir mon action. Facile à dire. Pour accomplir cet objectif, il m’a fallu devenir webmaster. Quelques mois ont été nécessaires pour apprendre, créer et rendre opérationnel le site, tout cela seul, sans l’aide d’autrui. Le 1/9/2008 le site fut mis en ligne. Une nouvelle version (01/06/2009) a redynamisé le site. Les technologies évoluant vite, le site devenait obsolète et condamné à court terme. Les résultats positifs, le nombre de visites dépassant largement mes espérances, m'ont contraint pour poursuivre l'aventure dans de bonnes conditions, d'opter pour un nouveau site répondant aux nouvelles normes techniques. Novembre 2015, un nouveau site a pris la relève.
 
Je suis particulièrement heureux d’avoir atteint mon objectif : partager, donner. Oui mais. Lorsque je surfe sur le Net, je constate que le pire côtoie sans complexe le meilleur. Autant les belles vidéos suscitent le plaisir, autant les vidéos truffées d’erreurs de tournage et de montage provoquent l’ennui, l'envie de zapper. Des rushes, suites incohérentes d'images, sont diffusés sans le moindre montage.
Cela signifie-t-il que pour devenir vidéaste il faut être expert ? Je le maintiens, la vidéo est accessible à tous, à condition toutefois de consentir quelques efforts avec rigueur et patience pour produire un bon résultat.
Les techniques de la vidéo sont complexes et méritent de s'y attarder pour les maîtriser. Vous l'avez compris puisque vous êtes de plus en plus nombreux à consulter ce site (au total : 3 000 000 de visites en décembre 2016) , à le considérer comme un outil utile pour votre formation.

LA VIDÉO ET MAGIX INFO

Ayant accepté la sollicitation d'une responsable de Magix pour contribuer dans le forum MAGIX Info, durant 18 mois (2011/2013) j'ai apporté mon aide à ce forum.

Cette période a été riche d'enseignements sur les comportements.
 
La qualité d'un forum dépend des participants, de leurs questions, de la pertinence et de la clarté des réponses.
 
Qu'en est-il de MAGIX Info ?
Pour qui est confronté à un problème de fonctionnement de logiciel et souhaite obtenir rapidement une réponse, ce forum est une solution. En effet, les intervenants maîtrisent bien les logiciels MAGIX et sont aptes à résoudre de nombreux problèmes. Oui mais .... Hélas, il y a un mais ! Derrière les apparences se cache une autre réalité.
 
Qui fréquente le forum ?
Comme dans tous les forums, il y a le demandeur occasionnel qui vient poser sa question puis disparaît.
Ensuite se sont les habitués, les éternels assistés incapables de se prendre en charge, qui dès l'apparition d'une quelconque difficulté, lancent des SOS, vouant alors une dévotion démesurée à leurs sauveurs.
À eux s'ajoutent les ennemis du moindre effort (la plupart du temps le sujet est traité dans le fichier Aide ou dans les vidéos tutorielles) adeptes du "pourquoi me casser la tête à chercher puisque un brave couillon me donnera la solution".
 
Qui est-il ce brave couillon ? 
Les principaux intervenants sont des bénévoles présents quotidiennement en consacrant beaucoup de leur temps à répondre dans 1 ou plusieurs forums. Si certains sont animés du désir de partager, de donner, d'autres (et ils s'incrustent malgré de faux départs) sont des frustrés en mal de reconnaissance, à la recherche d'un piédestal, affichant une humilité qui masque une fausse modestie. Parmi eux de clownesques apprentis sorciers, ignares du langage audiovisuel, des règles du montage (ils construisent une vidéo comme ils écrivent, dans un langage abscons).
Les intervenants sont des experts sur le fonctionnement des logiciels MAGIX, or concernant la connaissance de l'écriture visuelle ou toutes questions autres que les produits MAGIX, les compétences ne sont plus là. Leurs carences les entraînent à entrenir des confusions, à véhiculer de faux renseignements, à suggérer des conseils non conformes aux règles du montage. Grisés par les congratulations d'un fan club composé d'amateurs crédules, ils ne tolèrent pas que l'on puisse signaler leurs erreurs et en faire les rectifications. Ils soulignent avec fierté leur appatenance au clan en se baptisant  "Magixiens" et pratiquent sans vergogne un communautarisme sectaire envers toute personne n'adhérant pas à leur clan.
 
Qu'est-ce qu'il dit ?
Le vocabulaire de l'informatique est pourvoyeur d'anglicismes, ainsi on voit fleurir un baragouinage avec des mots fantaisistes ni anglais, ni français : "updater" son ordinateur (verbe anglais : update) ; "uploader" un fichier (verbe anglais : upload) ; créer une "keyframe" (en anglais : key frame) ; le logiciel a "bugué" (nom anglais : bug, nom français : bogue, verbe français : boguer) ... la liste est longue. N'est-il pas plus simple de dire : mettre à jour son ordinateur, télécharger un fichier, créer une image clé, le logiciel s'est planté .... ? Le baragouinage de ces tortionnaires de l'écriture donne l'illusion d'être le vocabulaire technique de spécialistes et fait des émules chez les niais qui gobent sans discernement.
Ils ne savent toujours pas que, pour la taille d'un fichier, la mesure officielle est depuis 1998 le préfixe binaire (Kio, Mio ,Gio ...),  et entretiennent la confusion avec le préfixe SI (Ko, Mo, Go ...). Etc., etc.

MAGIX info convient très bien si l'on  est confronté à un problème de fonctionnement d'un logiciel. En revanche, pour une question sur les règles du montage, sur les connaissances de l'écriture visuelle, l'absence d'experts en vidéo est un manque certain.

accueil

top

LA VIDÉO ET LES JEUNES

Je ne suis ni psychalaliste pour me permettre une psychanalyse, ni sociologue, néanmoins le choix des jeunes dans leurs créativités en vidéo m'interpelle.

Lorsque je visionne des vidéos sur le Net, celles réalisées par des jeunes ont la particularité de proposer un thème récurrent : tuerie et violence. Tuer pour un idéal, pour défendre une noble cause ? Même pas. Uniquement le plaisir de tuer, pour affirmer sa force. Est-ce l'influence des jeux vidéo ? Est-ce une évolution comportementale de la jeunesse avec un regard pessimiste sur le monde actuel ?
 
C'est de la fiction me direz-vous. Certes, mais à cette échelle on ne peut plus considérer qu'il s'agit d'un fait du hasard. Je crois davantage à un phénomème de société. Les années sixties on vu éclore des groupuscules pacifistes avec pour slogan "faites l'amour, pas la guerre". Certains jeunes ne sachant pas situer les limites entre l'imaginaire et le réel, en mal de devenir, évoluent dans le brouillard guidés par la haine. L'amour se traduit par le viol, et le jeu par la tuerie.
 
Rien d'étonnant alors, si la une des médias annonce régulièrement des débordements désastreux conduisant jusqu'au dérives meurtrières.
 
Et nous, les autres, il ne suffit pas d'avoir le Verbe haut pour donner Parole d'aimer. Faut-il encore savoir conjuguer quels qu'en soient les modes et les temps.

accueil

 

LA DIFFUSION SUR INTERNET

Aujourd'hui, la vidéo, langage audiovisuel. fait partie intégrante de notre environnement, il suffit de se connecter sur Internet pour s'en rendre compte. Malheureusement  le constat est négatif. Une grande majorité de créations sont présentées sans la moindre préparation, sans connaître les bases de l'écriture visuelle.

Pour offrir à ses invités un repas convivial, savoureux, il n'est pas nécessaire d'être un chef étoilé. Une bonne recette, des préparatifs bien élaborés, une séduisante présentation des plats, sont des atouts pour mettre en appétit les convives. En vidéo, la procédure est similaire : il faut donner envie aux spectateurs de déguster les vidéos, leur procurer du plaisir. Affaire de goût.

 

accueil

 

En décembre 2016 le cap de 3 000 000 de visites a été atteint. Un succès au delà de mes espérances.

"Si la somme de 0,10€ t'avait été versée pour chaque visite, tu aurais perçu un revenu appréciable" me dit-on.
Possible, mais le succès ne provient-il pas, précisément, du fait que www.gypsevideo.fr est entièrement gratuit, indépendant ?
En créant ce site j'ai opté pour la gratuité, pour une indépendance totale. J'ai refusé de servir de support à une quelconque publicité. Maintenir cet engagement est toujours ma priorité.
Mon ambition est de transmettre aux photographes et vidéastes amateurs les outils pour leur permettre d'apprendre, de progresser, de maîtriser la photo et la vidéo, de les émanciper à l'inverse de la dépendance à l'assistanat entretenue dans divers forums.

Le constat aujourd'hui  :

  • la moyenne mensuelle de visites est en constante progression
  • www.gypsevideo.fr est souvent cité en référence par divers medias (presse, sites, forums ….)
  • www.gypsevideo.fr sert d'outil de travail pour la formation dans des vidéo clubs
  • des rédacteurs dans des sites ou forums rédigent des tutoriels en copiant (sans mon autorisation) certaines parties de mes articles : au delà de l'usurpation, ces actes me témoignent malgré tout une reconnaissance inavouée et propagent de fait mon enseignement.
  • les messages qui me sont adressés me remercient pour la qualité pédadogique de ce site.

Les faits m'encouragent à persévérer pour vous aider à développer vos capacités créatrices.

Merci à vous.

lecture avec Flash Player

accueil

Mentions légales

Droits réservés

GYPSE VIDEO 2017