vos créations

creations3.

Nous avons 173 invités et aucun membre en ligne

LA BEAUTÉ DE L'ART

Le but de ce site est de transmettre les techniques de la photographie et de la vidéo pour permettre à chacun de s'améliorer, de donner un sens artistique à leurs réalisations.
« Belles images », « artistique » sont les maîtres mots, le sens profond du but recherché. Au fait, quelles sont les définitions de ces termes ?
Prenons un dictionnaire, il dit :
Art : Ensemble des procédés, des connaissances et des règles intéressant l'exercice...
Beau : Qui suscite un plaisir esthétique d'ordre visuel ou auditif
En associanrt ces 2 mots « Beaux-arts » on a le nom d'une prestigieuse école, où sont enseignées quatre disciplines (architecture, gravure, peinture, sculpture)
J'en déduis : quelle que soit la discipline, la beauté de l'art s'appuie sur une connaissance de règles, de techniques, au service de la créativité.
 
Le photographe amateur, comment perçoit-il l'art de la photographie ?
Dans certains ateliers, les participants présentent une de leurs œuvres et la soumettent à l'analyse collective. Il en résulte un point positif : accepter la critique permet de comprendre ses erreurs.
Malheureusement, dans certains sites, la critique est un sujet qui fâche, à connotation négative.
Le souvenir de visites en 2013 de la rubrique « Présenter et discuter » d'un forum, m'a invité à la réflexion. Une photo, choisie au hasard, présentait plusieurs défauts, le sujet principal (plan serré), un vieil homme, le visage sans expression car camoufflé par une épaisse barbe, avait pour légende « un pêcheur italien : le vieil homme et la mer ». Sans la légende, à la lecture de l'image on pouvait tout autant imaginer un berger, un sans-abri ou encore un vieillard faisant sa sieste, …, bref tout sauf un pêcheur italien. Cette photo ne traduisait pas l'intention de l'auteur. Je m'attendais à ce que les commentaires énoncent quelques réflexions analytiques, suggèrent quelques conseils pour le cadrage, …. Les intervenants portaient un jugement de goût (uniquement sentimental) dénué de toute logique, d'analyse : « J'aime » « une bonne bouille» ... Et le phénomène de se répéter avec les autres photos consultées. Si d'aventure une critique était formulée, elle engendrait une discussion polémique.

Ici, la critique est salvatrice, là, elle est rejetée. D'où des interprétations sur l'art très divergentes voire opposées.

« Beau » me revient en pleine figure. Pour moi, les maladresses dans la composition d'une photo nuisent à la beauté de l'œuvre et pourtant, la définition « qui suscite un plaisir esthétique d'ordre visiuel » produit son effet chez certains spectateurs devant des photos ratées.
Alors, le beau, c'est quoi ?
La réponse n'est pas évidente.
Certes, la connaissance est un atout important dans l'appréciation de l'aspect esthétique, de la mise en œuvre des techniques. Elle ne suffit pas. Bien d'autres critères influencent le jugement, l'analyse intellectuelle, à commencer par l'émotivité inconsciente forgée par l'éducation reçue, sa culture.
Si l'on se perd dans les dédales du concept, on sera confronté à la barrière entre le psychologogique et le philosophique. De plus, les philosophes (Descartes, Kant, Hegel) ne sont pas d'accord sur la notion du concept du beau.
L'idée de Beau, pour certains, se révèle par le jugement de goût (dans le sens où le beau se confond avec l'agréable : la représentation de l'objet affecte nos sens et cause un sentiment de plaisir), pour d'autres, par le jugement de la connaissance. À mons sens, l'idée de beau est à la fois un jugement de connaissance et un jugement de goût (dans le sens où le goût n'est pas l'agréable : la représentation désinteressée de l'objet n'est qu'une contemplation esthétique).

Avant d'en arriver au jugement esthétique, il ne faut pas oublier que l'art de la photographie est avant tout un moyen d'expression qui a son propre langage, ses codes, ses règles. Pour les comprendre, il faut commencer par les apprendre. C'est le but de ce site  : vous donner les éléments pour tendre vers le beau.

Rien n'oblige à acquérir ce savoir, sachez cependant qu'il vous aidera à développer votre créativité.

accueiltop 


 DIAPORAMA
 

Le diaporama est un moyen de présenter agréablement ses photos, que ce soit avec un disque optique (DVD, Blu-ray Disc), sur son ordinateur, ou encore sur le Net.

Pour se faire aider dans le montage, de nombreux amateurs s'en réfèrent à des tutoriels. Or, pour un grand nombre de tutoriels sur les diaporamas, les auteurs oublient, au delà de la photographie, qu'il s'agit d'un montage vidéo. Qui dit vidéo, dit langage audiovisuel et connaissance des techniques du montage virtuel. Là aussi, il y a des erreurs à éviter. L'exemple le plus récurrent est la transition trop souvent confondue avec effet. Une transition est à la vidéo ce qu'est la ponctuation à un texte. Une transition sera employée pour, ici, signaler un changement de lieu, là, indiquer un nouveau sujet, ou simplement pour une meilleure fluidité dans le passage d'une image à une autre. Ainsi, dans le diaporama, chaque transition est un code avec sa signification spécifique (voir "créer un diaporama"), comme le point ou la virgule dans un texte. Dans un diaporama, on utilisera donc 2 ou 3 types de transitions, guère plus.

Et l'effet ? Une plus grande liberté est accordée pour l'application des effets, sans perdre de vue que le but n'est pas de rechercher l'effet le plus sophistiqué, mais de valoriser une image, de partager une émotion, de susciter le plaisir.

 

top 

accueil

LA PHOTO ET MOI

12 Non, je ne suis pas un professionnel, et de plus je n'ai rien à vendre, seulement donner, partager.

J'ai commencé véritablement la photographie dans les années 80. Ni ordinateur, ni logiciel de retouche d'image pour quelques corrections. En argentique, mitrailler coûte cher. Ne pouvant me permettre le gaspillage onéreux, je me devais de concevoir une bonne photo dès la prise de vue.

Bien sûr, la photo permet de figer dans le temps d’impérissables souvenirs. C’est aussi le moyen de traduire son regard sur les choses, d’exprimer sa créativité. C’est à ce titre que mes photos, outre les clichés de souvenirs, ont été davantage orientées vers « l’art et essai », dont certaines ont été l’objet de posters. Qui n'a pas voulu photographier un personnage et n'avoir au final que ses pieds (mauvais cadrage) ? C'est ce genre d'erreur qui m'a incité à créer. Exemple : photo argentique ci-contre (sans traitement informatique).

Il va vous paraître hasardeux de se lancer dans la photo d'art et d'essai sans avoir de connaissances. Vous avez raison. On ne devient pas photographe du jour au lendemain. J'ai donc au préalable potassé le sujet en me documentant par divers ouvrages spécialisés. La théorie bien assimilée, il ne restait plus qu'à passer à la pratique. Ainsi, au fil du temps, j'ai acquis de l'expérience, et je peux dire, aujourd'hui, que je connais bien les problèmes que vous rencontrez.

Pour partager ma passion, j'ai initié des jeunes à la photographie, lesquels ont été enchantés de découvrir différentes techniques, par exemple comment photographier la nuit.

L'ère de l'informatique m'a incité à aller plus loin pour atteindre un large public : création de ce site en 2008. L'expérience s'avéra concluante, mais le site méritait d'être amélioré, d'où en 2009, une nouvelle version. Les résultats positifs, le nombre de visites dépassant largement mes espérances, m'ont contraint à reconstruire le site (novembre 2015) afin qu'il réponde aux nouvelles normes techniques (celles du site 2009 étant devenues obsolètes).

Vous êtes nombreux (au total : 3 000 000 de visites en décembre 2016) à consulter ce site. Pourquoi ? Je mets à votre disposition, gratuitement, la vulgarisation des techniques de la photographie pour vous aider à progresser rapidement, à vaincre les écueils du débutant. Bien évidemment, il appartient à chaque photographe d'en user selon sa sensibilité artistique, créative.

À vous de découvrir le plaisir de la photographie.

accueil


LA PHOTO ET LES DROITS

D'aucuns de croire qu'il est possible de photographier tout ce que l'on veut, ou de transformer librement toute image. Il existe des lois qui réglementent les droits.

Je pense en particulier à deux catégories dont les abus sont sans limites.
De plus en plus de photos sont diffusées sur le Net dans le seul but de mettre dans l'embarras son prochain. Querelle d'adolescents ? Au départ, c'est un jeu. Cela commence au collège. Tel le paparazzo, le photographe viole l'intimité d'autrui, oubliant le droit à l'image. Très vite les dérives dangereuses succèdent au simple amusement.
L'autre catégorie concerne certains infographistes. Quoi de plus amusant que de transformer une photo, de créer à partir d'un logiciel une nouvelle image. Certains diffusent sur Internet des photos dont ils ont, sans autorisation de l'auteur ou de ses ayants droits (Code de la Propriété intellectuelle), modifié l'œuvre originale (morphing, détourage, ..). Que diraient-ils ces gougnafiers si le voisin, sans la moindre autorisation, leur empruntait la voiture pour la barioler de graffitis, la relooker ?
Si je condamne certaines pratiques, j'apprécie le talent et la créativité de ceux qui, à partir d'une image banale, créent une image atypique, artistique.

top 

bouton retour

Mentions légales

Droits réservés

GYPSE VIDEO 2017