vos créations

creations3.

Nous avons 61 invités et aucun membre en ligne

US664A University Sound Dynamic Supercardioid ...

Image importée Wikipedia

 
1 : Enregistrement audio lors du tournage

Pour réussir une vidéo, la captation sonore doit avoir autant d'importance que celle de l'image, or le point faible des caméscopes ou APN est le micro interne qui capte tous les bruits parasites y compris ceux de l'appareil lors des manipulations. Il devient indispensable de s'équiper d'un micro externe que l'on peut brancher directement sur l'appareil, ou sur un enregistreur autonome. Un micro additionnel, oui, mais lequel choisir, pour quel usage ?

Quel type de micro ?

● unidirectionnel : le plus utilisé en vidéo. Il se décline en trois variantes :
- le cardioïde : s'utilise à une distance éloignée ou rapprochée
- le super-cardioïde permet d'enregistrer un son éloigné, certains ont un curseur qui fonctionne comme un zoom.
- l'hyper-cardioïde : extrème directivité pour capter des sons très éloignés (demande une orientation précise)
● bidirectionnel : certains ont un curseur permettant d'ajuster la directivité : convient pour un dialogue entre 2 personnes.
● omnidirectionnel : capte tous les sons environnants : convient pour une ambiance générale.

Un micro dynamique ou à électret ?
  • dynamique : fonctionne sans alimentation, robuste, bien adapté à la scène et à la prise de son d'instrument de musique, pour une interview,  peu coûteux.
  • électrostatique : plus performant mais plus fragile, fonctionne avec une alimentation extérieure (12 à 48 V),  réservé à un usage professionnel à cause du prix élevé.
  • à électret :  fonctionne avec une alimentation par pile ou par le caméscope, technnologie proche de l'électrostatique mais moins cher, bonne solution pour micro additionnel au caméscope       

                         micro mke      micro rode

Enregistrement d'un spectacle en stéréo :
  • avec micro stéréo : placez le micro au milieu et au pied de la scène, en l'inclinant à 45°
  • avec 2 micros mono : les micros doivent être identiques, placez-les au milieu et au pied de la scène en les espaçant de 17cm et formant un angle de 110° (technique ORTF). Il existe d'autres techniques.

stereo.jpg

Enregistrement externe :

L'enregistreur externe est pratique car autonome, il permet d'enregistrer séparément le son et offre différentes possibilités lors du montage vidéo (postproduction)      

                                                                enregis-h4n     enregis-roland  

Se protéger du vent :

L'ennemi principal du son est le vent.
Dès qu'il y a du vent, sortez couvert. Plus exactement, couvrez votre micro d'une bonnette pour le protéger des perturbations. Dans le commerce on en trouve, mais vous pouvez la confectionner dans un vieux morceau de fourrure ou avec une gaine de lustrage (rayon bricolage de votre magasin préféré).

Port du casque :

Dès que vous êtes en chantier, le port du casque est indispensable. C'est la meilleure façon de contrôler l'enregistrement du son. Un bon casque restitue un son brut, sans le filtrer ou le modifier.

2 : Enregistrement audio lors du montage

Lors du montage, vous souhaitez ajouter à votre vidéo des commentaires. Là aussi, la qualité de l'enregistrement dépendra de votre micro. Les résultats sont surprenants : de l'horrible à l'excellence. Si vous êtes amenés à faire régulièrement ce type d'enregistrement, n'hésitez pas, optez pour un bon micro (micro USB) par exemple le micro USB Blue Yeti

 

accueil

top

Mentions légales

Droits réservés

GYPSE VIDEO 2017