vos créations

creations3.

Nous avons 49 invités et aucun membre en ligne

Ce tutoriel se présente en 3 volets : 1. Montage vidéo, 2. Montage audio, 3. Exportation

3 : EXPORTATION

Les phases du montage décrites dans les 2 premiers volets sont virtuelles. Le projet contient uniquement des données, des informations qui n'ont modifié en aucune façon les fichiers audio/vidéo qui ont servi au montage.

Il s'agit donc maintenant de concrétiser, c'est à dire de finaliser la vidéo. Cette opération est l'exportation.

Peut-on exporter dans le format de son choix selon son envie ? La réponse est claire : NON

Il est essentiel, avant d'exporter, de comprendre le processus.
Un fichier vidéo est constitué d'un fichier conteneur lequel contient un format audio/vidéo. Les formats audio et vidéo sont des fichiers de données qui ont été encodées. L'encodage consiste à plus ou moins compresser sans nuire à la qualité, dont l'outil est le codec (COmpression/DECompression). Il s'agit d'une suite d'opérations très complexes dites avec pertes de données. Cela signifie qu'un encodage de 2ème génération (transcodage) ne peut restituer les données manquantes. Un transcodage est donc destructif : cela se traduit par une perte de qualité de l'image imperceptible ou au contraire visible, selon le type d'encodage choisi.

L'exportation (transcodage) doit répondre à un besoin précis afin de minimiser la perte de qualité.

ponctuation-icone-033 Pour qu'un format vidéo puisse être lu par un autre appareil, l'appareil doit disposer de ce codec. Par exemple DivX n'est pas pré-installé sur un PC.

TYPES DE FICHIERS

Lire la suite

EXPORTATION

1-1. au format AVI

AVI n'étant pas un format vidéo (c'est un fichier conteneur), on ne peut dès lors exporter au format AVI. Il s'agit en réalité d'une exportation dont le format (codec) choisi sera encapsulé dans un fichier AVI.

Prenons un exemple :

Nous avons fait le montage en AVCHD et nous souhaitons exporter de sorte que le fichier soit compatible avec un DD multimédia qui, bien que prenant en charge le Mpeg4, n'accepte pas le MP4 . Nous choisissons alors l'exportation en MPEG4 dans de l'AVI

29

  1. Ouvrez l'onglet Fichier
  2. Sélectionnez Exporter film
  3. Sélectionnez VIdéo au format AVI

1-2 : au format DV-AVI

Pour un montage à partir d'un caméscope numérique à cassettes DV (format DV-AVI), il est important de conserver ce format en exportation, en particulier pour une sauvegarde.

1-3 : au format MPEG-Vidéo

Il s'agit de MPEG2 dont l'exportation sera utile si le fichier source est MPEG2 ou si l'on envisage, plus tard, de graver un DVD (sans passer par le menu Graver).

1-4 : au format MAGIX Vidéo

Ce format étant spécifique à MAGIX, donc non reconnu par les divers lecteurs, n'est d'aucune utilité.

1-5 : au format QuickTime Movie

Comme AVI, QuickTime (MOV) n'est pas un format vidéo. L'exportation porte l'extension .mov et sera utile pour une application Apple ou pour diffusion sur Internet. Choix du codec : 3ivx Mpeg4,  H264, Mpeg4 Visual, DVCPro, DV ...

1-6 : non compressée

Une vidéo non compressée est la solution idéale pour un montage. Or pour obtenir une vidéo non compressée il faut décompresser le fichier source avec le risque de perdre de la qualité de l'image. Je le rappelle une décompression est déstructive.

1-7 : au format Motion-JPEG

Le seul intérêt à exporter en M-JPEG est pour certains périphériques qui ne gèrent que ce format.

1-8 : comme une série d'instantannés

L'exportation consiste à créer une séquence d'images fixes au format Bitmap dont le nombre d'images fixes par seconde sera celui de la cadence d'enregistrement des images choisies : par exemple 25 i/s

1-9 : au format Windows Media Vidéo

Le format WMV est un format propriétaire de Microsoft dont le seul avantage est d'être utilisé dans des applications Windows.

1-10 : au format MPEG4

Le format MPEG4 et plus particulièrement l'AVCHD est un format complexe. Il faudra donc veiller à bien paramétrer pour une exportation de bonne qualité. L'exportation prend en charge le 50/60p

30

Cliquez sur le bouton bouton11
Paramétrez Fréquence image à 50 i/s (ou 60i/s)
Cliquez sur le bouton bouton 12

31

  1. Cliquez sur le bouton Paramètres avancés
  2. Déterminez un Preset et un Profile
  3. Fixer une longueur de GOP (en moyenne 25)
  4. Augmentez le bitrate
  5. Fixez le ratio conforme à l'original
  6. Validez

Accélération matérielle

Grâce à la fonctionnalité Smart Rendering, le temps d'encodage est considérablement réduit : seules les parties comportant une modification (ajout de transition, d'effet, ...) sont réencodées. D'autre part les technologies CUDA (NVIDIA) ou OPEN CL (AMD) multiplient la vitesse du processus de conversion.
Pour avoir accès à Smart Render et CUDA (ou OPEN CL) : Exporter film > Vidéo au format MPEG4 > Flux de transport AVCHD 1920x1080i PAL

35

  1. Dans le menu déroulant, sélectionnez : Flux de transport AVCHD 1920x1080i PAL
  2. Cliquez sur le bouton bouton11
  3. Paramétrez Fréquence image à 50 i/s (ou 60 i/s)
  4. Dans le menu déroulant sélectionnez : Progressif

36

Cochez Smart Render ou utiliser CUDA (ou utiliser OPEN CL) et lancez l'encodage.

2 : Menu Exportation

Le menu Exportation propose différentes méthodes d'exportation dont l'encodage est préréglé

32Sélectionnez une méthode

33

Sélectionnez une qualité et un format : dans ces méthodes vous ne pouvez pas personnaliser les paramètres d'encodage.

3 : Graver un disque

34

Pour la création du menu, voir tutoriel : créer un menu interactif

Nous voilà au terme de ce tutoriel qui je l'espère vous aidera à progresser.

 

bouton retour

top

Mentions légales

Droits réservés

GYPSE VIDEO 2017